Un objet

Le volume des Euvres de Louïze Labé Lionnoize se présente matériellement comme l’assemblage de 11 cahiers de format in-octavo, c’est-à-dire de 11 feuilles qui ont été imprimées au recto et au verso avant d’être pliées 3 fois de manière à constituer des cahiers de 16 pages (ou de 8 feuillets comportant un recto et un verso). Ces 11 cahiers portent les signatures successives a, b, c, d, e, f, g, h, i, k et l. Les pages du livre ont été numérotées à partir de la p. 3 (f. a2r) – c’est-à-dire après la page de titre et son verso blanc – jusqu’à la page 173 (f. l7 r) : figurent ensuite une page (f. l7 v) contenant une liste de quatre « Fautes à corriger en l’impression » et l’achevé d’imprimer, et, sur deux pages (f. l8 r et v), le « Privilege du Roy ».

La réalisation matérielle du volume témoigne de l’état des recherches typographiques conduites dans l’atelier de Jean de Tournes, souvent en étroite collaboration avec le « tailleur de lettres » parisien Robert Granjon, dont l’imprimeur utilise les créations depuis 1547 et qui réside alors à Lyon.

Page de titre

Caractères

Ornements